Ambrym est célèbre pour ses magnifiques tam-tams, qui peuvent mesurer plusieurs mètres de hauteur, sculptés dans des troncs d'arbres. Ce sont les objets d'art les plus impressionnants du Vanuatu. Les zones de danse dans les villages traditionnels sont décorées avec des Tam Tams plantés dans le sol. Ils sont utilisés pour battre le rythme du chant et de la danse pendant les rituels cérémoniels. 

 

La danse coutumière la plus frappante d'Ambrym est la Rom danse. Cet événement a lieu chaque année dans le nord d'Ambrym et après les danses a lieu un sacrifice de cochons. Traditionnellement, c'était un événement exclusivement masculin et gardé très secret. Les masques, faits spécialement pour cet événement, sont superbes par leurs formes et les détails de leur fabrication. Les tenues portées pour la danse sont détruites dès que le festival est fini pour que les esprits ne hantent pas les danseurs. D'autres danses locales sont plus ouvertes au public : Hipipur, Welele ou encore le Roplar, qui célébrent la nouvelle année ou les mariages. 

Les habitants d'Ambrym maitrisent d'art des dessins sur sable. À l'origine les dessins sur sable étaient utilisés pour raconter une histoire qui se déroulait au fil du tracé du dessin. À la fin, l'image finale peut représenter une tortue, une pirogue ou un visage humain, en relation avec l'histoire. De nos jours, de tels dessins sont plus souvent utilisés pour laisser un message. Les artistes les plus qualifiés dessinent jusqu'à ce que l'image soit terminée sans lever la main une seule fois.