Une visite au Vanuatu Kaljoral Senta (VKS) (Centre Culturel du Vanuatu) et du Musée National adjacent, sera l'occasion de découvrir l'histoire riche et mouvementée du Vanuatu. Vous découvrirez que l'Unesco a pris sous sa protection 2 sites culturels majeurs du pays, ainsi que les nombreuses légendes de l'archipel qui sont arrivées jusqu'à nous après des milliers d'années de tradition orale.

Le premier site a avoir été inscrit à l'Unesco en 2008 fut Le domaine du Chef Roi Mata (Chief Roi Mata Domain). Le Domaine du Chef Roi Mata situé sur l'île de Lelepa. La réserve du Domaine couvre les île Artok (ou Ilot Chapeau), Lelepa et une partie de l'île d'Efate. Datée du 17e siècle, c'est la zone où le Chef Roi Mata a vécu avec sa tribu. Sur le domaine se trouvent le lieu de résidence du fameux Chef, mais aussi sa sépulture, où il repose entouré de ses femmes et ses suivants. Les légendes orales qui sont arrivées jusqu'à nos jours relatent l'épopée de ce grand Chef et les valeurs qu'ils défendait. Roi Mata était en ardent défenseur de la paix et la cohésion sociale, une première du genre en Mélanésie et tout au long de sa vie, il oeuvra à réformer et pacifier les tribus qui vivaient dans la région par des moyens encore mis en pratique de nos jours par ses descendants.

Une visite au Domaine du Chef Roi Mata s'impose afin de découvrir le Vanuatu d'autrefois, marcher dans les traces du chef sur les chemins de sable de l'îlot Chapeau et admirer la grotte Fels, dont les parois sont couvertes d'art rupestre. 

Autre merveille ancestrale du Vanuatu, le dessin sur sable. Inscrits au patrimoine universel de l'Unesco, les dessins sur sable sont un art pratiqué uniquement au Vanuatu. Ces dessins servaient à laisser des messages visibles selon un tracé complexe et plein de significations connues uniquement du dessinateur et du destinataire du dessin. Ces dessins sont tracés directement sur le sol, sable, cendres ou argile, de la pointe de l'index. Le dessinateur trace tout d'abord un cadre de lignes entrecroisées, puis des lignes sinueuses qui se recoupent de manière géométrique et régulière aux points de croisement. Les dessins obtenus sont délicatement tracés, très détaillés et peuvent être parfois de grande taille. Cette méthode de communication s'est développée dans cet archipel mélanésien riche de centaines d'îles et îlots et d'autant de dialectes (pour mémoire près de 80 dialectes pour la moitié nord du pays). Les dessins peuvent aussi avoir une fonction mnémotechnique pour garder en mémoire et transmettre les rituels, le cadre mythologique, les traditions orales, les méthodes de cultures, de construction, ou encore les informations géographiques et astrales indispensables aux marins pour retrouver leur île dans l'immensité du Pacifique.

La plupart des dessins sur sable ont plusieurs fonctions et plusieurs interprétations possibles : on peut les "lire" comme des représentations artistiques, des dépositaires de tradition et d'information, des soutiens aux légendes, des signatures personnalisées, ou encore simplement des messages ou des objets de contemplation. Ce ne sont pas seulement des "images", mais font référence à toute une somme de savoirs, de chants et de légendes aux significations sacrées ou profanes. Un artiste en dessins sur sable devra posséder une solide maitrise du traçage proprement dit des dessins, mais aussi une grande connaissance de leur signification. Tout en étant capable d'interpréter les dessins oralement pour "raconter" son dessin aux spectateurs.

Les dessins sur sable du Vanuatu font partie inhérente de l'identité Ni Vanuatu et souvent sont représentés dans le folklore touristique à des buts commerciaux. Nous faisons notre possible pour protéger l'intégrité des dessins sur sable afin de conserver leur caractère unique et sacré face à la commercialisation et la banalisation d'un art séculaire.